Leandro Lo: une légende ne meurt jamais!!

En 2016, GRACIEMAG a demandé aux meilleurs compétiteurs de BJJ de poser les questions phénoménales à Leandro Lo et nous avons donc mis en place un quiz.


@MarcusBuchecha, par exemple, a demandé : "Quelle est votre plus grande motivation pour continuer à vous battre, puisque vous n'avez pas perdu dans votre division depuis un moment ? "


"J'adore combattre en Jiu-Jitsu, ma motivation vient de là", a expliqué Leandro. «Ce que j'aime le plus faire, c'est aller au gymnase, porter le gi et m'entraîner contre n'importe qui, cela peut être moins gradué, plus léger ou plus lourd. Je me fiche de la défaite, ce que j'aime, c'est me tester.

Pour moi, le championnat, c'est comme un entraînement, c'est là que je peux voir comment cette technique va fonctionner contre l'un ou l'autre. Comme je pesais 76 kg, j'ai toujours eu l'opportunité de m'entraîner et de me battre avec tout le monde, du plus léger au plus lourd dans l'absolu, et j'apprécie vraiment ça.


En Jiu-Jitsu, chaque jour est un jour : si hier j'ai battu un adversaire, demain il a peut-être trouvé le moyen de me surprendre. Il évoluera également avec le temps et tentera de créer d'autres difficultés. Je suis donc toujours d'humeur à me battre, que ce soit de nouveaux joueurs ou les mêmes anciens adversaires, pour voir si mon jeu fonctionne toujours contre eux.


Je suis accro au combat, je ne parle que de Jiu-Jitsu, mes amis plaisantent même : 'On parle d'autre chose ?' Mais je ne parle que de Jiu-Jitsu pratiquement toute la journée (rires).


Michael Langhi, quant à lui, a demandé: "Comment travaillez-vous votre tête pendant les championnats, puisque vous entrez très confiant pour les combats? "


Lo a répondu : « Je crois vraiment en mon Jiu-Jitsu. Si je regarde l'adversaire et que je sens que je peux gagner, que mon jeu va le compliquer, j'y vais encore plus confiant. Il y a des moments où je regarde le gars et je ne pense pas qu'il va gagner, surtout les gros joueurs, mais ensuite j'entre pour me tester et voir ce qui se passe... Je ne pense généralement pas aux positions ou à quoi Je vais essayer de faire là dans le domaine du combat car ça me dérange. Je préfère laisser couler. La partie psychologique dépend beaucoup de l'entraînement, si les positions ont été bien faites et travaillées à l'entraînement, on entre confiant de 'lâcher prise' tout de suite. Et ça finit par marcher. »


Leandro Lo, brutalement tué à l'âge de  33 ans. Envoyez votre "oss" si vous manquez le champion ! Oss, oss, oss !


Article traduit par Life Academy

Bonne Lecture a tous !!!

40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout